Transformation animale

Transformation animale

L’excellence de nos filières est notre force

Dans le contexte actuel, il est plus que jamais primordial de trouver des leviers pour sécuriser les revenus. Avec le rachat d’entreprises, nous captons de nouveaux débouchés, créons des synergies efficaces et valorisons les productions de nos adhérents.

Des acquisitions dynamisantes

LA CONSERVERIE DU LANGUEDOC
Basée à Castelnaudary, elle commercialise la marque premium « La Belle Chaurienne ».
Connue des consommateurs, La Conserverie du Languedoc étoffe nos gammes de produits du terroir et contribue à nos bons résultats : sur les 6 mois depuis son acquisition le tonnage produits progresse de 19,6 %, le tonnage vendu de 9,8 % ce qui génère une hausse du CA de 7 %.
Cette société représente une très belle opportunité pour le Groupe et nos adhérents. Grâce aux débouchés sûrs et valorisés qu’elle garantit, nous pouvons développer et dynamiser des productions agricoles chez nos exploitants (légumes secs, palmipèdes). La Conserverie du Languedoc maintient l’innovation dans sa stratégie commerciale en proposant de nouvelles recettes ou de nouveaux packagings
aux consommateurs. L’assiette à réchauffer au micro-ondes reçoit d’ailleurs un très bon accueil.

CCA DU PÉRIGORD
Beaux résultats pour cette société et sa marque « Les Bories du Périgord » : CA en
hausse de 22 % sur un semestre, tonnage vendu en progression de 12,3 % et tonnage produit de 86 %. Nous avons même l’ambition d’atteindre un excédent brut d’exploitation d’1,5 M€ en 2019.

LES FERMIERS OCCITANS
Une clôture de l’exercice avec de bons résultats commerciaux. À noter une hausse de 12 % du nombre de canards abattus qui vient compenser un marché lapins et volailles moins dynamique.

Des activités d’avenir

COREN LINEA ALIMENTARIA
Via notre filiale Linea Alimentaria et grâce à un partenaire de choix (COREN, coopérative agricole Galicienne), nous avons créé en janvier 2018 « Commercial Linea Alimentaria ». Son objectif : renforcer l’activité dinde en mettant sur le marché espagnol des produits issus de la découpe réalisée par Linea.

Une activité qui résiste bien dans l'ensemble

Le canard gras

Résultats en hausse de 85 K€ malgré l’impact de l’influenza aviaire
15 % de canards abattus en moins par rapport à l’année précédente.
Production en baisse de 207 tonnes soit une diminution de 2,6 M€.
Surcoût de 1 €/canard.
Stock total de foies gras (fin avril) en baisse de 64 tonnes, soit – 30 %.

La dinde

Résultats positifs sur l’année malgré des résultats déficitaires au premier trimestre 2016 en raison du marché mondial.
Baisse de charges de juin 2015 à avril 2016 d’une valeur de 162 K€.
Sécurisation du sourcing et dynamisation de la force commerciale en Espagne avec une activité de découpe.

Le lapin

Chiffre d’affaires en hausse de près de 6 %.
Résultats en hausse (+ 20 K€) malgré le prix des peaux toujours à zéro.
Prix de vente en hausse en grande partie grâce aux ventes de découpe en grande distribution et à un prix d’achat stable des lapins vivants.
Volumes réalisés en Grande Distribution en forte hausse (x4) représentant 41 % du CA global de cette activité.
Marge brute qui progresse bien (+ 245 K€).

Les volailles fermières

Résultats en hausse de 50 K€ grâce notamment à un gros travail entrepris sur la réduction des charges de 151 K€.
Ouverture régulière de bâtiments avec Savidoc.

Découvrez Arterris dans votre région

Contactez-nous

04 68 94 44 22

Autres contacts

Vers de nouveaux débouchés à la clé

Des échanges bilatéraux ont démarré avec le Groupe Ovimpex notamment en poulets, canards, dindes, et lapins.

De nouveaux points de vente voient le jour.

Bien que les crises sanitaires aient entaché l’image du canard et diminué les ventes dans nos magasins comme en Grande Distribution, nous pouvons compter sur de sérieux atouts : un outil industriel performant et une force de vente calibrés pour 600 000 canards. Pour l’exercice à venir, notre niveau de production sera d’environ 440 000 canards.

Burger Arterris au canard des Fermiers Occitans

Corréler production, transformation et valorisation par la vente directe, c’est indéniablement une bonne façon d’apporter de la valeur ajoutée à nos adhérents.

Ricard RIU
Directeur Transformation Animale et Végétale