La Belle Chaurienne & Les Bories du Périgord

La Belle Chaurienne & Les Bories du Périgord

Conserverie du Languedoc et CCA du Périgord : des activités complémentaires à celles d’Arterris.

L’acquisition de la Conserverie du Languedoc (CDL) et CCA du Périgord permet une complémentarité des équipes et des référencements avec notamment la société Les Fermiers Occitans. La marque premium “La Belle Chaurienne” viendra étoffer la gamme de produits du terroir proposée par le groupe coopératif Arterris.

‘A travers l’acquisition de ces deux sociétés, nous capitalisons sur des outils industriels et des débouchés commerciaux grâce à une marque Premium La Belle Chaurienne. Nous allons capter de nouveaux débouchés et vendre des produits transformés, et non plus uniquement des matières premières. Si nous souhaitons survivre sur un marché mondialisé, il est impératif de passer d’un groupe agricole à un groupe agroalimentaire’, précise Jacques LOGIE, Directeur Général d’Arterris.

Découvrez Arterris dans votre région

Contactez-nous

04 68 94 44 53

Autres contacts

Suivez-nous !

Vous souhaitez recevoir nos actualités, ainsi que toutes les informations ?

Les activités des deux entreprises sont ainsi cohérentes par rapport aux activités du groupe coopératif, et ce à plusieurs niveaux :

  • Au niveau du sourcing avec la complémentarité des métiers de productions végétales et d’élevages : production de légumes secs et de palmipèdes.
  • Au niveau des outils industriels : spécialisation des outils industriels (conserves, frais et plats cuisinés), étant précisé que le Groupe détient déjà 4 sites (Revel, Labruguière, Montauban, Gérone).
  • Au niveau commercial avec l’accès à une marque premium ‘La Belle Chaurienne’ connue des consommateurs.

‘Notre rôle en tant qu’entreprise est de dynamiser et de valoriser la production locale et tout le savoir-faire d’un territoire avec les valeurs qui sont celles de toutes coopératives à savoir garantir des débouchés et de la valeur ajoutée pour nos adhérents agriculteurs. Ces acquisitions sont une belle opportunité de consolider l’ensemble d’une filière et de continuer de faire exister les productions et produits locaux dans un contexte mondialisé’, conclut Régis SERRES, Président d’Arterris.

Le développement des filières locales

Ce projet industriel assure une valorisation et un potentiel de développement fort de la filière canard et légumes secs sur le territoire français.
Afin de valoriser et dynamiser la filière palmipède du groupe, Arterris lance un programme de production auprès des éleveurs et agriculteurs pour développer la filière canards IGP Sud-Ouest. Actuellement 500.000 canards sont produits. L’objectif est d’en produire 300.000 de plus pour satisfaire notamment à la fabrication du cassoulet (utilisation de la cuisse et des manchons de canards).
Sur la même logique, ces acquisitions permettent de consolider la filière de légumes secs (haricots et lentilles) : un plan de développement de haricots a été mis en place.

Une valorisation avec des emplois à la clé

Les deux sociétés comptent plus de 200 personnes : 140 sur le site de Castelnaudary et La Belle Chaurienne et 80 pour la CCA du Périgord (équivalent plein temps). Arterris conserve l’ensemble des salariés.
Sur le long terme, grâce à la synergie de l’ensemble des structures industrielles sur le plan du sourcing et commercial, Arterris souhaite mener un plan de développement très positif sur l’emploi local en recrutant.

Jacques Logie, directeur général Arterris

Si nous souhaitons survivre, il est impératif de passer d’un groupe agricole à un groupe agroalimentaire.

Jacques LOGIE
Directeur Général